lundi 6 février 2012

Sénégal:Démarrage officiel de la Campagne électorale

La campagne pour l´élection Présidentielle du 26 février a démarré ce dimanche sur l´étendu du térritoire national sénégalais. Hier soir, à tour de rôle, les différents candidats  ont exprimé leurs ambitions pour le Sénégal une fois qu´ils auront remporté les élections sur les antennes de la télévision nationale (RTS).

Les candidats à l´élection du 26 février prochain se sont adréssés au peuple sénégalais dans la soirée du dimanche 05 février date officiel du démarrage de la compagne électorale.

Le président sortant à savoir M. Wade, 86 ans, a ouvert sa campagne à Mbackè. Il a apporté des explications du pourquoi les Français et les Américains sont contre sa candidature. Selon lui se serait dû au fait qu il privilègie les intérêts des sénégalais sur les leurs et qu´il n y accorde aucune importance. Il dit avoir une mission pour le Sénégal qu´il compte  mener jusqu´à son terme. Il considère le fait de discuter de son âge comme un manque de respect de la part de certains sénégalais.





Oumar Hassimou Dia, 48 ans candidat du parti humaniste, demande des ruptures pour relever le défit de faire passer le Sénégal du rang de pays sous-développé à cel de pays développé, en misant sur la création d´emplois et d´entreprises.












Me Doudou Ndoye, 68 ans , candidat de l´Alliance Jammoo (paix), promet de réinstaurer la paix et la justice dans le pays et d´oeuvrer pour le développement du Sénégal. Pendant toute la durée de sa campagne, il dit qu´il va démontré au peuple sénégalais l´inconstitutionnalité de la candidature de Wade. Il en est à sa deuxième participation.





Mor Dieng, 56 ans, expert-compable, candidat du parti Yakaar ( espoir), compte mener une politique de redistribution des fonds publiques aux populations et à l´audit annuelle des détenteurs de fonds publiques. Pour développement du Sénégal, il propose de mettre un accent particulier sur le domaine de la santé, de l´éducation, de l´agriculture, des infrastructures, de la justice et de la paix. Il entreprend également`réduire le nombre de députés qui est à 150 à100 et à 60 cel des conseillers économique et social.






La styliste Diouma Diakhaté, 65 ans, quant à elle, va s´ accentuer sur la lutte contre la pauvreté sur toutes ses formes et promet une stratégie différente de celle des "agrégats". Ajoutant qu´elle va rétablir l´homme au centre " des préoccupations de l´Etat"












les membres de l´opposition (M23) leur part on tenu un meeting à la place de l´Obéliste réaffirmant toujours leur désaccord en la valdation de la candidature de Wade.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire