lundi 28 décembre 2015

La médecine traditionnelle africaine à ses adeptes

jeudi 24 décembre 2015

mercredi 23 décembre 2015

Sénégalais exhortés à consommer leur riz local

Avec un taux de couverture inférieure à 15%, les importations sont inévitables. L’autosuffisance et la compétitivité par rapport aux importations sont les principaux défis de la filière du riz local. Devant l’incertitude qui plane sur l’avenir du marché mondial et les risques de pénurie, la prudence s’impose. Une politique de limitation de la dépendance aux importations sur le moyen terme est plus que jamais nécessaire.


Musulmans comme chrétiens, célèbrent la fête de Noel au Sénégal. Un vrai casse-tête pour certains parents qui se voient dans l'obligation d'offrir des cadeaux à leurs enfants.



lundi 21 décembre 2015

Ex-Détenus ( Au Sénégal): dur retour à la réalité quotidienne

Au Sénégal la réinsertion social des ex-détenus pose toujours problème. Sans qualification , stigmatisés par la société,  les ex-détenus vivent, très souvent, dans des conditions précaires à leur sortie de prison.


lundi 14 décembre 2015

Sénégal: les enfants contre la corruption

les autorités en charge de la lutte contre la corruption au Sénégal sont déterminées à construire un Sénégal sans corruption. Du préscolaire au lycée, un millier d'enfants, venant de divers établissements de Dakar,  a participé au caravane de lutte contre la corruption édition 2015.


vendredi 4 décembre 2015

Le khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacke toujours fidèle à sa tradition a encore donné ses recommandations au cours la cérémonie officielle tenue ce mercredi 02 décembre 2015. Le khalife  par la voix de son porte parole Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a invité les les musulmans en général et les mourides en particulier au respect scrupuleux des recommandations de l’islam et des saintes écritures du coran.




mercredi 2 décembre 2015

Le Marché Sandaga de Dakar Vidé de son monde

Sandaga est l'un des plus célèbres marché du Sénégal. Il est réputé d’être un lieu habituel de grand affluence. Mais en période de magal, le marché change complètement de visage.



Magal de Touba: le transport interurbain dakarois perturbé

La communauté mouride célèbre ce mardi 1er décembre le Grand Magal. Une recommandation de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, fondateur du mouridisme, pour commémorer son départ en exil au Gabon. Le jour où Dieu lui fit savoir l’aboutissement de sa mission et la réhabilitation de l’Islam. Depuis, les mourides du Sénégal et d’ailleurs célèbrent ce jour par des actions de grâce et d’adoration de Dieu.